En quelques secondes, Heather Cassils a rendu jaloux un nombre incalculable de fans de Lady Gaga: c’est elle qui embrasse Lady Gaga dans la cour de la prison, dans le clip de Telephone (lire notre article). Out.com a eu l’excellente idée de l’interviewer, et nous fait découvrir la personne derrière les lunettes noires et ces bras musclés.

« TU VAS ÊTRE MA COPINE EN PRISON »
Heather Cassils n’est pas actrice mais artiste visuelle (découvrez son travail sur son site), coach personnel et bodybuildeuse. Dallas, une de ses copines de bodybuilding qui joue l’une des gardes, l’a appelée depuis le casting parce que l’équipe cherchait des bodybuildeuses, explique Heather Cassils. Elle n’a finalement pas été retenue pour le rôle pour lequel elle avait passé l’audition, mais pour faire partie des détenus. « Ils étaient en train de faire la mise en place de la scène, et la doublure lumière de Gaga a disparu, et Gaga est arrivée, et elle m’a fait venir quasiment immédiatement, et ça s’est fait comme ça, raconte-t-elle. Elle m’a appelée, m’a demandé de jouer sa girlfriend et a dit: « Ok, tu vas être ma copine en prison, et tu vas venir à moi, et je voudrais que tu me touches de façon inappropriée. » [Rires] On est parti de là. »

« ELLE Y EST ALLÉE CARRÉMENT »
Et le baiser, lui-même, alors? « Je crois que nous avons fait plusieurs prises… Pour être honnête, c’était un peu confus parce que tout est allé très vite. À la première prise, ses lunettes de soleil-cigarettes fumaient un peu, mais arrivés à la 3e ou à la 4e nous inhalions toutes les deux énormément de fumée [Rires]. C’était plutôt intense. Et ça s’est fait assez naturellement parce qu’elle ne m’a pas donné pour instruction explicite de l’embrasser… Ça m’a simplement semblé naturel de le faire. En fait, je la reniflais comme une espèce de bête agressive. Et comme nous nous rapprochions, elle a vraiment mis sa langue dans ma bouche. Elle y est allée carrément. [Rires] C’était vraiment bien. »

Si avant le tournage Heather Cassils n’était pas plus fascinée que ça par Lady Gaga, elle garde de la star l’impression d’une personne très sincère, très vraie. « Elle a pris le temps de demander aux gens ce qu’ils faisaient dans la vie, qui ils étaient, d’où ils venaient. » Et pour Heather, qui ne se sent pas trans’ mais plutôt entre-deux et voit son corps comme une sorte de work-in-progress sculptural, les rumeurs sur le supposé pénis de la chanteuse jouent aussi en faveur de la star, en particulier parce qu’elle ne les nie pas, ni ne les confirme.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.