Dans une tribune publiée le 12 mars dans le Washington Post, l’archevêque Desmond Tutu, prix Nobel de la paix en 1984, dénonce la montée de la haine homophobe en Afrique. Les LGBT font « partie de la famille africaine » et « leurs droits fondamentaux et leurs libertés sont bafoués. », écrit-il.

Citant les exemples du Kenya, du Malawi, de l’Ouganda, du Sénégal, du Rwanda et du Burundi, des pays dans lesquels, ces derniers mois, la violence homophobe trouve des alliés parmi les législateurs, Desmond Tutu explique que les gays et les lesbiennes vivent dans la peur et se voient refuser l’accès à la santé, principalement dans le domaine du VIH/sida. »La vague de haine doit cesser », conclue-t-il. À lire sur The Washington Post.

Un article mentionné par la Revue de web de Yagg vous intéresse mais vous ne comprenez pas la langue dans laquelle il est écrit? Demandez l’aide des yaggeuses et des yaggeurs sur le groupe La Revue de web de Yagg en VF.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.