Damián Bernath et Jorge Salaza s’étaient mariés mercredi dernier à Buenos Aires, dans un bureau du registre de l’état civil, devenant ainsi le premier couple homosexuel à se marier dans la capitale fédérale et le second en Argentine. Mais leur bonheur aura été de courte durée. En effet, Felix Igarzabal, juge au niveau national, a demandé hier l’annulation du certificat de mariage entre les nouveaux époux, et a demandé au couple la restitution de son livret de famille, qui lui avait été remis six jours plus tôt.

Un premier juge avait pourtant autorisé fin février l’organisation de ce mariage. Le second juge a quant à lui considéré que ce mariage était contraire au Code civil, insistant sur le fait que « le consentement entre un homme et une femme » est obligatoire. La FALGBT (Federación de Lesbianas, Gays y Transexuales) a annoncé qu’elle ferait appel de la décision d’annulation du second juge. La présidente de l’association, María Rachid, a qualifié de « barbares » les méthodes du juge et déclaré avoir totalement confiance en la décision future de la Cour suprême: « Nous sommes sûrs que ce mariage ne sera pas annulé ».

En décembre dernier, Alex Freyre et José Maria di Bello avaient eux aussi rencontré des difficultés en tentant de s’unir dans la capitale. Après un véto du maire de Buenos Aires, ils s’étaient finalement mariés à Ushuaïa, à l’extrême sud du pays (lire notre article).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.