Le sénateur de Californie républicain antigay Roy Ashburn a fait son coming-out, hier, lors d’une interview à la radio. Cet opposant constant aux droits LGBT s’était fait arrêter la semaine dernière pour conduite en état d’ivresse, à la sortie d’un club gay, et depuis les rumeurs sur son homosexualité couraient (lire notre article).

« Je suis gay (…) Voici les mots qui ont été pour moi si difficiles à prononcer pendant si longtemps », a-t-il déclaré sur une radio locale, avant de retourner au Sénat californien, pour la première fois depuis son arrestation.

Ce sénateur de 55 ans était pourtant en croisade depuis 14 ans contre les propositions de loi relatives aux droits LGBT. Il s’était par exemple opposé, l’an dernier, à instauration d’une journée de commémoration du meurtre de l’activiste gay Harvey Milk. Il était également farouchement contre l’extension des lois contre les discriminations et avait également voté contre le principe de reconnaissance des mariage de couples homosexuels conclus dans d’autres États.

Lors de cette interview sur KERN Radio (sur laquelle il avait une émission le samedi jusqu’à très récemment), il a expliqué s’être prononcé contre ces propositions de loi pro-LGBT en Californie pour voter comme ses électeurs, pour « refléter la façon dont ces derniers auraient souhaité qu’il vote » et non pas selon « son conflit intérieur ».

Le sénateur Roy Ashburn a enfin déclaré qu’il ne prévoyait plus de se présenter à un poste public au terme de son mandat fin 2010.

Pour les anglophones, retrouvez ci-dessous l’intégralité de l’interview du sénateur sur KERN Radio, en deux parties (début de l’interview à 4min42):

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Merci au yaggeur Bob pour l’information.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.