On ne va pas mentir, ça fait toujours un peu plaisir quand un homophobe est pris à son propre piège. Et c’est ce qui semble être en train d’arriver à Roy Ashburn, membre républicain du Sénat de Californie, contrôlé par la police dans la nuit de mardi à mercredi avec un taux d’alcool dans le sang presque 2 fois supérieur à la limite autorisée (1,4 g/l, au lieu de 0,8g/l).

La chaîne locale de CBS, CBS13, se fonde sur « des sources » pour affirmer que le sénateur aurait été vu dans un club gay de Sacramento, Faces, peu de temps avant que la police ne l’intercepte, dans sa voiture de fonction, accompagné d’un autre homme. Conduit à la Sacramento County Jail, Roy Ashburn a été libéré sous caution.

L’histoire se corse lorsque l’on sait que Roy Ashburn s’est opposé à tous les textes législatifs visant à faire avancer les droits LGBT (ses votes sont recensés ici).

« Je suis profondément désolé de mes actes et n’ai aucune excuse à proposer pour mon manque de jugement, se repent-il dans un communiqué. J’accepte l’entière responsabilité de ma conduite et suis prêt à en subir les conséquences. Je suis sincèrement désolé pour l’impact que cet incident aura sur ceux qui me soutiennent et me font confiance: ma famille, mes électeurs, mes amis, et mes collègues au Sénat. »

httpv://www.youtube.com/watch?v=Z1V9ikhmrRw

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Divorcé et père de 4 enfants, Roy Ashburn ne s’est pas présenté au Sénat californien jeudi, pour « raisons personnelles », rapporte le site Fresnobee.com. De son côté, Queerty s’en donne à cœur joie et liste les 7 choses les pires sur cette arrestation. N’en retenons qu’une pour l’instant: Roy Ashburn n’a violé aucune règle du Sénat de Californie, un sénateur peut tout à fait être arrêté pour conduite en état d’ivresse.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.