« En tant qu’individu-e-s féministes queer trans’ pédés gouines, nous, UrbanPorn, revendiquons l’action menée le 22 février 2010, place Jeanne d’Arc à Lille »: c’est ainsi que commence le communiqué que le collectif lillois UrbanPorn a transmis aujourd’hui à la presse.

UrbanPorn Affiche

En effet, il y a deux semaines, la statue équestre de Jeanne d’Arc à Lille s’était vue recouverte de tissu rose flashy, et de slogans tels que: “Godes save the Queers”. Une action qui avait suscité toutes les interprétations de la part des différentes associations LGBT locales (lire notre article).

Voici ci-dessous le communiqué de ce « collectif informel réunissant activistes, musicien-ne-s, vidéastes et performers issu-e-s du théâtre et de la danse », comme il se définit lui-même:

« Il nous semblait important d’expliciter les motivations de notre action. Loin d’être une insulte, une profanation ou une dégradation, notre action politique et ludique s’est attachée à déplacer l’approche conservatrice, racialisée et patriotique des débats sur l’identité « nationale » ».

« Intervenir sur des représentations symboliques permet de visibiliser et d’affirmer nos identités dans un paysage culturel et politique teinté de transphobie, d’homophobie et de sexisme. Nous avons ainsi proposé une lecture queer de la figure de Jeanne d’Arc comme alternative à celle communément répandue… Butch? Asexuelle? Pédé-e? Trans’? Gouine? Qui sait?!! »

« QUI DÉTERMINE NOS IDENTITÉS? »
« Qui détermine nos identités? Qui décide de ce que nous devrions être? Et pourquoi d’autres que nous-mêmes devraient en décider? Nous considérons que les identités de sexe, de genre, de classe et de race n’existent pas par nature ou par essence mais qu’elles sont construites culturellement, politiquement et socialement. Nous ne nous reconnaissons pas dans celles qui sont véhiculées par les images et discours normatifs hégémoniques, nous ne sommes pas tou-te-s les mêmes. Cette catégorisation des individu-e-s a pour conséquence de créer un système figé, binaire et excluant. Alors que les identités sont poreuses et complexes! »

« NOS SEXUALITÉS SONT POLITIQUES »
« Nos identités sont bien plus que nationales! Nous ne voulons pas d’une assimilation républicaine obligatoire. Nous ne voulons pas de l’hétérosexualité obligatoire. Nous, trans’ pédés gouines queer, revendiquons nos différences. Arrêtons de dire que ce que nous faisons de nos culs n’appartient qu’à la sphère privée. Nos sexualités sont politiques, nos corps sont politiques, nos actions sont politiques ».

« Nous remercions donc Jeanne d’Arc de nous avoir permis de proposer cette action sur la place publique… ».

Retrouvez la vidéo de l’action en cliquant sur l’image ci-dessous:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.