Les couples homosexuels peuvent dès aujourd’hui se marier dans la capitale fédérale américaine. La Cour suprême des États-Unis a autorisé hier le District de Columbia, uniquement composé de la ville de Washington, à organiser des mariages entre personnes de même sexe, rejetant les appels d’opposants qui réclamaient un référendum sur le sujet.

Washington D.C. s’ajoute aux cinq États, après l’Iowa, le Connecticut, le Massachusetts, le Vermont et le New Hampshire, qui ont ouvert le mariage aux couples de même sexe.

Cette loi légalisant le mariage des couples homosexuels avait été signée en décembre dernier par le maire du District de Columbia, Adrian Fenty. Depuis, les opposants à l’ouverture du mariage avaient déposé une requête de suspension de cette mesure et demandaient la mise en place d’un referendum populaire, ouvert aux habitants de la ville, sur cette question.

Une requête rejetée hier par John Roberts, le président de la Cour suprême, la plus haute juridiction américaine, à la veille de l’entrée en vigueur de cette loi.

Les couples homosexuels qui le souhaitent peuvent donc à présent demander une autorisation de mariage devant le tribunal d’instance de la capitale fédérale. Ils devront ensuite, comme c’est la règle à Washington, attendre trois jours complets avant d’être unis par une personne accréditée.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.