L’humeur musicale de la Yagg team, commentée ci-après. Si vous n’arrivez pas à écouter le player, cliquez ici.

Judith Silberfeld: Eternal Flame, The Bangles.
Décidément, cette playlist réveille une certaine nostalgie chez moi… Peut-être parce que je suis monomaniaque et que si je mettais vraiment la chanson que j’écoute en ce moment, ce serait la même toutes les semaines!

Bénédicte Mathieu: I Was Made For Lovin You, Kiss.
Pour mon amour, tout simplement mon amour, comme une évidence. Bon, c’est une façon très eighties de te le dire: je t’aime.

Yannick Barbe: Sexual Feeling, La Toya Jackson.
La Toya n’en finit plus de gémir sur ce chef d’œuvre cheesy. Je veux ça en club!

Maxime Donzel: Somebody To Love, Jefferson Airplane.
C’est le morceau qui rythme A Serious Man, le dernier film des frères Cohen que j’ai trouvé excellent (notez cependant que je suis pro-lebowski et anti-no country).

Bertrand Mussard: Eyes On Me, Céline Dion.
De loin la meilleure chanson « qui bouge » de Céline Dion. À écouter absolument pour ceux qui ne la connaissent pas!

Christophe Martet: Pavane pour une infante défunte, Maurice Ravel.
J’ai écouté la version orchestrale dirigée par Pierre Boulez ce week-end, raison de plus pour vous faire partager la version originale, écrite pour le piano. Une sublimité!

Nizar Triki: Ain’t Nobody, Chaka Khan.
J’ai tout essayé mais je crois que je suis maudit, je ne me lasserai donc jamais de cette chanson…

Audrey Banegas: Build Me Up Buttercup, The Foundations.
C’est super kitsch mais c’est tellement coooool! Ça donne envie de balancer sa tête d’un côté et de l’autre… non? Ça vous le fait pas?

Dominique Chaudey: Pata Pata, Myriam Makeba.
On va se bouffer de l’Afrique du Sud jusqu’à la finale du Mondial (avec l’Espagne, of course)… Autant éviter l’indigestion en savourant le meilleur.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.