Tous les ans, la troupe de théâtre de l’université de Harvard, aux États-Unis, la Hasty Pudding Theatricals, connue pour ses pièces satiriques et le plaisir évident que prennent ses membres – tous des hommes – à se travestir, décerne les prix de femme de l’année et d’homme de l’année. En 2010, Anne Hathaway et Justin Timberlake succèdent à Renée Zellweger et James Franco. Justin recevra son prix le 5 février prochain. Anne, elle, a eu droit à sa remise jeudi 28 janvier.

Pour décrocher la timbale (ou, plus précisément, le « pudding pot »), l’actrice, qui a également été choisie pour annoncer les nominations aux Oscars, a dû se soumettre à de terribles épreuves: affronter un dragon, chanter une version un rien modifiée d’Over The Rainbow (elle devrait incarner Judy Garland dans Get Happy: The Life of Judy Garland, comme nous l’annoncions en mars 2009), remporter un bras de fer… Et être la star de la parade qui a défilé dans les rues de Cambridge, entourée de princesses en tous genres, sous la neige.

À Yagg, on aime Anne Hathaway pour son talent, son élégance, mais aussi parce qu’elle est ultra gay-friendly (un exemple ici, un autre ), et parce qu’elle refuse de faire un régime pour entrer dans les robes de créateurs. Et ça, c’est comme les poils de Mo’Nique, ça mérite tout notre respect.

Dans ce reportage du Cambridge Chronicle lors de la parade, Anne Hathaway chante même Lady Gaga:

httpv://www.youtube.com/watch?v=to84bWK26Cg

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessous, cliquez ici.

La cérémonie de remise du prix de femme de l’année, elle, est ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.