PinkTV propose à partir de ce soir, à 22h, en clair, un nouveau rendez-vous intitulé Plus rose ma ville. La première bonne nouvelle, c’est que la chaîne gay renoue avec les programmes faits maison, et la deuxième, c’est que le résultat est plutôt agréable à regarder.

ÉVITER LA CARTE POSTALE
Une fois par mois, Plus rose ma ville va à la rencontre d’homos qui vivent en régions, en 26 minutes chrono. Coup d’envoi ce soir avec un focus sur La Rochelle. Plutôt que de se contenter d’une visite façon carte postale avec une enfilade de bonnes adresses (combien d’émissions de ce genre sur les innombrables chaînes du câble…), l’équipe de Plus rose ma ville essaye d’aborder des questions de fond: l’homoparentalité, le rôle des associations dans des zones où elles manquent parfois cruellement, les établissements qui se revendiquent comme gay-friendly mais surtout pas comme gays, le fait d’être homo en milieu rural, etc. Et même si le programme n’évite pas les sempiternels clichés sur la vie en province vs. la vie à Paris, le commentaire est souvent là pour prendre du recul, avec une pointe d’humour. Bref, c’est frais, et ça donne envie de voir la suite. Ce qui n’est déjà pas si mal.

Rediffusions, en février, le 5 à 23h30, le 11 à 23h30, le 13 à 23h30, et le 15 à 22h.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.