Le magazine britannique Gay Times l’évoquait il y a presque un an, la BBC vient de lancer une grande enquête, réalisée par l’agence 2CV, pour savoir ce que son public pense de la représentation des personnes LGB (mais pas T) à la télévision et à la radio.

UNE ENQUÊTE EN PROFONDEUR
Selon Amanda Rice, chargée de la Diversité à la BBC, il s’agit d’une enquête en profondeur, dans tout le Royaume-Uni, auprès d’un public homo mais aussi hétérosexuel, par le biais d’entretiens et d’un formulaire sur internet, afin de toucher un public le plus large possible. Et si la représentation des trans’ n’est pas prise en compte cette fois-ci, c’est pour ne pas mélanger les questions d’orientation sexuelle et de genres, explique-t-elle, précisant qu’une nouvelle enquête pourra avoir lieu prochainement sur ce thème.

La BBC est loin d’être irréprochable sur sa façon d’aborder les thématiques LGBT – on se souvient, en particulier, du débat lancé sur le site du groupe au sujet de la proposition de loi antigay en Ouganda (lire notre article) ou des blagues homophobes et lesbophobes de certains présentateurs, en particulier Chris Moyles –, et la méfiance est de rigueur. D’autant que comme le souligne The Guardian, les populations sondées comprendront aussi des groupes religieux ou ethniques dont les opinions homophobes sont connues.

« IL EXISTE DÉJÀ DES DONNÉES »
« Nous sommes ravis qu’ils prennent la question au sérieux, » a déclaré Ben Summerskill, directeur exécutif de l’association LGBT Stonewall, « mais il n’est pas vraiment sûr qu’il soit nécessaire de dépenser l’argent des contribuables pour enquêter sur ce qui est d’une telle évidence. Je pense que c’est inutile parce qu’il existe déjà des données [Stonewall a réalisé une enquête en 2005, dont les résultats ont été transmis à la BBC, ndlr], et que la BBC a reconnu qu’il y avait un problème. La question, maintenant, est de savoir comment le résoudre. »

Toutefois, selon la BBC, les travaux de Stonewall ne portaient que sur une analyse du contenu de la BBC1 et de la BBC2 sur une période donnée, tandis que l’enquête 2CV prendra en compte l’ensemble des antennes du groupe, qu’il s’agisse de télévision, de radio ou d’internet.

« C’est la plus importante recherche menée par la BBC dans ce domaine », écrit Tim Davie, l’un des big boss de la BBC, « et nous la réalisons parce que, en tant que diffuseur du service public, nous avons la responsabilité de servir tous nos publics et qu’il est essentiel que nous reflétions les différences qui existent au sein des diverses communautés, nations et régions du Royaume-Uni. »

D’autres enquêtes du même genre, sur le handicap ou sur les publics régionaux, sont en cours ou ont été réalisées récemment. Les conclusions de celle sur la représentation des personnes LGB sont attendues pour l’été prochain.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.