Dans une interview exclusive à Yagg, Pierre Lambicchi, Grand Maître du Grand Orient de France (GODF), principale obédience franc-maçonne française, conforte les propos d’Olivia Chaumont (lire l’interview).

La semaine dernière, Olivia Chaumont devenait la première femme transsexuelle de cette obédience exclusivement masculine. Reconnue comme femme par le GODF, après avoir été initiée comme homme il y a quelques années, elle témoignait pour Yagg et nous faisait partager son histoire.

C’est aujourd’hui à celui qui a officialisé sa situation que nous donnons la parole et Pierre Lambicchi confirme cette position du GODF: « Olivia Chaumont a fait un difficile parcours pour assumer son identité et je ne vois pas à quel titre j’aurais pu lui refuser cela. Il s’agissait de respecter son histoire personnelle. Le GODF est sa maison et n’a pas vocation à refuser ceux qui ont fait ce chemin ».

Il revient également sur la question de la mixité au Grand Orient, que cette officialisation a soulevé. Pour lui la présence officielle d’une femme ne change rien.

« Le problème d’Olivia Chaumont n’a rien à voir avec le problème de l’initiation des femmes au GODF. Nous avons d’abord initié Olivia Chaumont en tant qu’homme, ensuite nous avons tenu compte de son histoire et il s’agit juste d’une action maçonnique. Les francs-maçons sont des humanistes. Le GODF est d’abord une fraternité et je suis d’ailleurs persuadé que sa présence au GODF l’a aidée à construire son identité, grâce à ses frères qui l’ont entourée et soutenue. »

« Mais la question de la mixité est plus complexe. Ça n’est pas une histoire de gros machos. C’est un processus démocratique et le convent vote et se prononce sur cette question. La question est: est-ce que les loges qui le souhaitent peuvent initier des femmes? [Jusqu’à présent le vote n’a jamais été favorable mais les avis sont très partagés à part égales à quelques voix près, ndlr] Des loges ont décidé de passer outre et d’initier des femmes contre l’avis du convent. Et les frères de l’obédience se sont senti agressés par ce passage en force et par le fait de ne pas respecter la règle du bien-vivre-ensemble, ce qui a reculé le processus. Le convent se prononcera de toute façon de nouveau en septembre prochain ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.