Le Baiser de la Lune est un « court métrage d’animation poétique pour aborder les relations amoureuses entre personnes du même sexe à l’intention des enfants de CM1/CM2 », peut-on lire sur le site de cette œuvre encore à l’état de projet (voir la bande-annonce ci-dessous), qui raconte l’histoire d’amour d’un poisson-chat (Félix) et d’un poisson-lune (Léon).

« INCITATIONS HOMOSEXUELLES »
Cela suffit pour que les ultraréacs se déchaînent. Si on parle d’homosexualité aux enfants, ça ne peut être que par prosélytisme, non? Le site d’extrême droite Les 4 Vérités se félicite déjà de l’effet de sa pétition intitulée « Halte aux incitations homosexuelles dans les écoles primaires! ». En effet, l’Inspection académique d’Ille-et-Vilaine a fait retirer son logo de la liste des partenaires du film.

Pour Marie-Anne Chapdeleine, adjointe au maire de Rennes chargée de l’Égalité des droits, interrogée par Ouest France, la polémique « légitime notre choix de soutenir ce film qui ouvre sur la tolérance. Cela montre bien que l’homophobie n’est pas encore totalement éradiquée ».

« OUVRIR LE DÉBAT »
« Ce film ne fait pas la promotion de l’homosexualité. Il permet d’ouvrir le débat sur le respect auquel chacun a droit, quel que soit son choix sexuel! » a pour sa part déclaré Gaëlle Abily, vice-présidente du conseil régional, toujours à Ouest France.

Dans un communiqué commun, l’Inter-LGBT, SOS homophobie et le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire (FCPE/ FERC-CGT/ FIDL/ FSU/ SGEN-CFDT/ UNEF/ UNL/ UNSA-EDUCATION) demandent au ministère de l’Éducation nationale de « remplir sa mission sans céder aux lobbys ultra-conservateurs »: « Nous exigeons que les pouvoirs publics mettent tout en œuvre pour faire reculer les préjugés et les discriminations relatifs à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre, y compris en participant au financement de projets pédagogiques et éducatifs destinés à cet objectif, qu’ils aient lieu aussi bien au lycée, au collège ou dans le premier degré ».

« L’actualité, et cette situation notamment, montre qu’il est urgent que le ministre de l’Éducation nationale, comme il s’y était engagé, ouvre enfin rapidement les vrais travaux du groupe de travail sur les discriminations aux organisations expertes, et ne se contente pas de les auditionner », poursuit le communiqué.

Bande-annonce du Baiser de la Lune:

httpv://www.youtube.com/watch?v=WXoouH58U5o

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.