La célébration du pacs en mairie se retrouve au cœur de l’affrontement entre Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris et Chantal Jouanno, secrétaire d’État à l’Écologie, qui sont toutes deux têtes de listes, respectivement PS et UMP, aux élections régionales, à Paris.

Anne Hidalgo a expressément demandé hier à sa rivale, dans un communiqué, de se positionner sur cette question: « Je demande à Madame Chantal Jouanno, tête de liste UMP à Paris pour les élections régionales, de prendre position sur cet enjeu sociétal qui tient à cœur aux Parisiennes et aux Parisiens ».

« Je tiens à apporter mon soutien le plus convaincu à l’initiative du Collectif PACS en Mairie« , a t-elle ajouté, « À travers une pétition nationale, ce collectif a décidé de demander l’organisation de cérémonies du pacs dans toutes les mairies de France. Les Parisiennes et les Parisiens sont chaque année plus nombreux à se pacser: j’ai l’espoir que cette pétition soit signée par le grand nombre de citoyennes et citoyens, afin que les maires d’arrondissement UMP qui continuent à refuser ces célébrations à Paris, cessent d’adopter une position qui est contraire aux évolutions positives de notre société. »

Une requête à laquelle Chantal Jouanno s’est contentée de répondre brièvement hier soir sur sa page Facebook: « Attention Mme Hidalgo: vous avez 4 ans d’avance! Nous ne sommes pas candidates aux élections municipales. Et la région ne célèbre pas les unions ».

L’histoire n’est peut-être pas finie, qui sait, la première adjointe de Bertrand Delanoë lui répondra peut-être que la légitimité de cette question tient peut-être au fait qu’à ces élections régionales elles représentent toutes deux la ville de Paris…

Cette petite bataille de railleries n’en est pas à son premier round, elle avait déjà commencé la semaine dernière de façon quelque peu anecdotique, avec une bourde de Chantal Jouanno qui n’est pas passée inaperçue! Dans une interview au journal gratuit 20 minutes, elle proposait des « solutions radicalement nouvelles », dont l’automatisation des lignes de métro « 1, 4 et 14 ». Ce qui a bien fait rire les Parisiens… En effet, la ligne 14 est déjà automatisée, quant à la ligne 1, les travaux sont en cours. « Chantal Jouanno propose l’automatisation de la ligne 14… Caramba, c’est déjà fait », avait alors écrit Anne Hidalgo sur Twitter.

Deux constats: le crêpage de chignon ne fait que commencer – espérons qu’il continuera à s’orienter vers des questions LGBT – et les réseaux sociaux sur internet ont de beaux jours devant eux…

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.