Capitale queer par excellence, Londres n’a pas grand-chose à envier à ses voisins européens en terme de mélange de cultures, de musiques et de sorties. Yagg inaugure ses City Guides en faisant le point sur les lieux incontournables et les bons plans made in London à ne pas manquer.

« Londres est d’une incroyable diversité. Tous les gens y sont acceptés, quelles que soient leurs préférences sexuelles, leur nationalité, leur religion ou leur façon de s’habiller. Cette ville m’a permis de me trouver en tant que gay », confie Scott, Londonien de 25 ans. Vous l’avez compris, que vous soyez lesbienne, gay, bi ou trans’, pas besoin de vous rendre dans le quartier gay de Soho pour vous sentir comme à la maison. Vous pouvez draguer et vous balader main dans la main avec votre chéri-e à peu près dans tous les quartiers, sans vous soucier du regard des autres. Souvent décriée pour ses prix exorbitants, la ville offre tout de même de nombreuses possibilités aux petits budgets, à commencer par la gratuité des meilleures galeries et musées comme la Tate Modern, le British Museum et la Whitechapel Gallery. Ajoutez à cela la dégringolade en flèche de la livre depuis le début de la crise. Vous devriez réussir à vous éclater sans faire exploser votre compte en banque.

BALADE AU BORD DE L’EAU
Et si vous commenciez par une grande promenade au bord de la Tamise, histoire de vous familiariser avec les lieux? En marchant sur la rive sud, au départ de Waterloo, vous aurez une jolie vue sur la Maison du Parlement. Un peu plus loin, faites une halte au Benugo, le bar du British Film Institute, « un lieu cosy, très queer, où l’on rencontre toujours des gens intéressants », assure Nazmia Jamal, 30 ans, programmatrice du London Lesbian and Gay Film Festival. Enfin, poussez votre balade jusqu’à la Tate Modern. Le musée abrite une immense collection d’œuvres contemporaines qui vaut vraiment le coup d’œil. Un petit creux après la visite? Offrez-vous une spécialité du Borough Market, à côté du London Bridge: c’est l’un des marchés les plus agréables pour manger.

SHOPPING
Si vous avez le courage d’affronter la foule, vous trouverez une ribambelle de magasins branchés sur Oxford Circus, dont les fameux Topshop, Urban Outfiters et Uniqlo. Carnaby Street, à deux pas, offre aussi un bon nombre de boutiques sympas.

Néanmoins, pour dénicher des petits créateurs, dans un cadre plus agréable, pensez à faire un petit tour du côté des marchés. Le plus connu, Camden market, s’avère charmant car il s’étend au bord de l’eau mais il commence sérieusement à être envahi par les touristes. Nous préférons de loin nous aventurer dans l’est: the new place to be! Le Old Spittafields Market, un marché couvert 100% british, est notamment truffé de petites merveilles. Et pour continuer dans le trip shopping, aventurez-vous du côté de Brick Lane. Les vintage shops y fleurissent par dizaine, avec, en tête de liste Rokit et Beyond Retro. En haut de la rue, vous pouvez également déguster un baggel au saumon-fromage frais ou au crispy bacon pour moins de deux livres.