Il ne reste qu’une dizaine de jours pour aller découvrir le spectacle de cabaret d’Orlando, intitulé Rue du Désir. Cette rue imaginaire tient son nom d’une chanson de Marie Dubas, l’hilarant Tango Stupéfiant, qui disait « La rue du désir fut barrée/ Par les gravats de notre amour ».

Orlando est un artiste complet, danseur, chanteur, comédien… On a pu le voir notamment dans la troupe du Roi Lion, les deux premières saisons, ou animer de nombreuses soirées avec son groupe Les Brown Sugar.

rue du desir reine blancheSa Rue du Désir évoque un univers interlope, inspiré par le Cabaret Berlinois, époque Weimar, mais aussi par des figures plus récentes comme Grace Jones. Orlando y évoque en chansons (et en costumes) toutes les figures du désir. La performeuse Juliette Dragon vient lui prêter main forte tout au long du spectacle et ajoute sa touche sexy et troublante. La rue du Désir porte bien son nom.

Voir l’interview ci-dessus.

Jusqu’au 31 janvier, du mercredi au samedi 21h15, dimanche 19h au Théâtre de la Reine Blanche, 2 bis passage ruelle, 75018 Paris.

Le site officiel

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.