Selon nos informations, un communiqué de presse d’Act Up-Paris publié le 16 janvier dernier (« Daniel Bensaïd est mort du sida. Silence=Mort ») fait débat jusqu’au sein même de l’association de lutte contre le sida, après les fortes contestations de la famille du philosophe marxiste décédé le 12 janvier dernier. L’association s’interroge sur la suite à donner à ce communiqué.

Daniel Bensaïd, théoricien de l’ancienne Ligue communiste révolutionnaire (LCR), qui avait également contribué à la création du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), est décédé mardi 12 janvier à l’âge de 63 ans. Les causes précises de son décès n’ont pas été évoquées dans la presse qui s’est contentée de formules évasives telles que « décédé des suites d’une longue maladie ».

Un traitement médiatique vivement dénoncé par Act Up-Paris, dont l’un des slogans est « Silence = Mort ». L’association a donc publié samedi dernier un communiqué de presse des plus concis: « Daniel Bensaïd est mort du sida », six mots seulement pour dire ce qui ne lui semblait être dit nulle part ailleurs, et enfin nommer la maladie, le sida.

LE SIDA DÉJÀ ÉVOQUÉ DANS « THE GUARDIAN »
Pourtant la séropositivité de Daniel Bensaïd était connue au-delà de la sphère privée. Il participait lui-même de temps en temps à des événements organisés par Act Up, et son statut sérologique est repris dans sa biographie sur Wikipédia. Dans un article du quotidien britannique The Guardian, la maladie était même évoquée de façon tout à fait explicite: « une relation sexuelle imprudente a raccourci la vie de Bensaïd. Il avait contracté le sida et, pendant les 16 dernières années il était dépendant de médicaments qui le maintenaient en vie, mais avec des effets fatals: un cancer l’a finalement emporté ».

Pourtant, selon nos informations, la famille de Daniel Bensaïd et l’association ont eu durant le week-end dernier des échanges au sujet de ce communiqué. Le site du NPA Quimper qui avait repris un article de tetu.com sur ce communiqué l’a finalement retiré en indiquant: « cet article a été retiré sur intervention de la famille de Daniel ». À l’heure où nous écrivons ces lignes, le NPA demeurait injoignable. Une personne qui se présente comme la veuve du philosophe s’est directement exprimée, dans les commentaires de ce même article paru sur tetu.com, dénonçant les méthodes d’Act Up: « Je suis très choquée par votre communiqué (…) J’ai toujours réprouvé l’intrusion dans la vie privée des êtres humains et votre colère qui va jusqu’à la dénonciation publique de ceux qui ne veulent pas parler de leur sida me semble dégueulasse et, en aucun cas, susceptible de changer les mentalités sur cette maladie douloureuse. Bien au contraire, elle ne fait que conforter le silence et le non-combat contre une bien triste réalité ».

Il aurait même été un temps question pour Act Up de retirer ce communiqué de son site. Ce communiqué et ses suites devraient être évoqués lors de la prochaine réunion hebdomadaire de l’association.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Photo Photothèque Rouge/Franck Houlgatte