Le rendez-vous avait lieu hier soir Fontaine aux innocents à Paris vers 18h30. Un rassemblement de solidarité pour dénoncer la criminalisation et la persécution des homosexuels ougandais, à quelques jours du vote par le Parlement à Kampala d’une proposition de loi homophobe qui prévoit des peines encore plus sévères, pour les homosexuels et les séropositifs, que celles qui existent déjà.

« Ouganda! Homos assassinés! Homos persécutés! Solidarité! », scandaient les participants à ce mouvement de soutien. À l’origine de ce rassemblement, un groupe crée sur Facebook et soutenu par Act Up-Paris, qui réunit plus de 24000 inscrits. Ils n’étaient malheureusement pas aussi nombreux hier soir à s’être déplacé, une soixantaine environ à braver les très frileux -7°C qui gelait Paris, principalement des représentants d’associations (Act Up-Paris, Sidaction, Centre LGBT Paris-Idf,…) et des représentants de la Mairie de Paris.

LE SYMBOLE ÉTAIT LÀ
Mais le symbole était là et il fallait marquer l’événement et rappeler que la communauté internationale s’organise, qu’elle ne relâche pas la pression.

La proposition de loi ougandaise aussi appelée “Anti-homosexuality Bill 2009” devrait être votée dans quelques jours à peine. Elle a été déposée le 13 octobre dernier et prévoit des peines d’emprisonnement à vie pour les homosexuels et des peines de mort pour les homos séropositifs, accusés alors d’homosexualité aggravée. De quoi durcir une législation déjà particulièrement sévère et homophobe dans ce pays.

Les autres exemples de répression et de pénalisation des relations entre personnes de même sexe ne manquent malheureusement pas ces temps-ci en Afrique. Le Burundi, le Malawi, le Rwanda ou encore le Sénégal resserrent, eux-aussi, actuellement l’étau autour des gays. Sur le continent, où la pratique a longtemps été perçue comme importée de l’Occident, 38 des 53 États ont des lois pénalisant l’homosexualité et seule l’Afrique du Sud a légalisé les unions civiles entre personnes du même sexe.

Retrouvez le groupe “Stop aux lois homophobes en Ouganda” sur la communauté.

Retrouvez également ici une vidéo du rassemblement de soutien organisé fin novembre à New York.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.