L’écrivaine britannique Stephanie Theobald se penche sur le phénomène des femmes supposées hétéros qui se découvrent lesbiennes sur le tard. Ou qui se verraient bien lesbiennes, mais ne le sont pas vraiment. Un article à lire pour lui-même mais aussi parce que son auteure a fait le chemin inverse (elle est tombée amoureuse d’un homme après 15 ans de relations lesbiennes). Sur Times Online [en].

Un article mentionné par la Revue de web de Yagg vous intéresse mais vous ne comprenez pas la langue dans laquelle il est écrit? Demandez l’aide des yaggeuses et des yaggeurs sur le groupe La Revue de web de Yagg en VF.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.