Vingt-quatre homosexuels présumés, sénégalais et français, ont été arrêtés par la police, à la station balnéaire de Saly Portudal, au Sénégal, le 24 décembre pendant leur soirée du réveillon de Noël, rapporte le site Pressafrik.

Une soirée pour le réveillon avait été organisée dans une luxueuse résidence privée louée pour l’occasion. Vingt-deux Sénégalais venus de Dakar, de Mbour et de Rufisque ainsi que 2 Français s’étaient réunis pour célébrer ensemble ces fêtes de fin d’année.

Des policiers se sont infiltrés dans la soirée, se faisant passer pour des invités et se prêtant au jeu des festivités, avant de prévenir d’autres membres de la police. En milieu de soirée, la brigade de recherche du poste de police de Diamaguene à Mbour a cerné la villa, avant de pénétrer à l’intérieur, d’arrêter les participants et de procéder à une perquisition. Les policiers ont « mis la main sur des préservatifs, du lubrifiant, des produits cosmétiques et des dessous affriolants » qu’ils ont retenus comme pièces à convictions, « les objets saisis ont été mis sous scellés », selon le site sénégalais Le Populaire.

Quant aux participants à la soirée, ils ont tous été placés en garde à vue et devaient être présentés au procureur de la République aujourd’hui. Ils viennent finalement d’être libérés ce matin. Selon le journal Nettali, ils auraient bénéficié du soutien de personnes haut placées.

Rappelons qu’au Sénégal, l’homosexualité est passible de prison. La loi prévoit de 1 à 5 ans d’emprisonnement ainsi qu’une amende importante – de 100000 à 1500000 francs – pour « acte contre nature avec individu de son sexe » (source Ilga).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.