Paata Sabelashvili

Paata Sabelashvili

Paata Sabelashvili, l’un des responsables de l’association LGBT géorgienne Inclusive Foundation, arrêté le 15 décembre, a été libéré samedi 26 décembre (lire notre article). Dans un communiqué, l’ILGA-Europe se réjouit de cette libération: « Nous sommes soulagés et heureux que Pataa soit libre et aille bien. Nous remercions toutes les associations et tous les individus qui, à travers le monde, ont soutenu Pataa et milité pour sa libération, » a déclaré Linda Freimane, coprésidente de l’ILGA-Europe.

L’association s’inquiète néanmoins de la surveillance continue des locaux de l’Inclusive Foundation par la police géorgienne, notamment l’enregistrement des conversations téléphoniques de ses membres.

« Il reste des questions auxquelles les autorités géorgiennes devront répondre, souligne l’autre coprésident de l’ILGA-Europe, Martin K.I. Christensen. La descente de police dans les locaux de l’Inclusive Foundation le 15 décembre dernier nous paraît disproportionnée et humiliante. La façon dont la police a traité les membres de l’Inclusive Foundation et les dommages causés aux locaux nous inquiètent beaucoup. Le fait que la police géorgienne continue de surveiller le bureau et les autres leaders de l’Inclusive Foundation, Tinatin Japaridze et Eka Agdgomelashvili, est une autre source d’inquiétude. Nous appelons les autorités géorgiennes à mettre fin immédiatement à l’intimidation et à toute surveillance du local et des membres de l’Inclusive Foundation. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.