Ssion n’est pas la fameuse colline sacrée en Terre sainte mais un groupe queer iconoclaste venu d’Arkansas City qui fait de la pop-dance indie teintée de soft-punk et de hard-funk. Rien que ça. Les singles Street Jizz et Bullshit sont deux des hymnes de la happy-go-trashy culture qu’il vaporise allègrement à travers son album Fool’s Gold. Avec ses clips, qu’il produit lui-même et qui sont plus extravagants et drôles les uns que les autres, le groupe exhibe des délires visuels hauts en couleur et délicieusement grotesques, forgeant ainsi une image forte et affirmée que Ssion pousse encore plus loin à travers ses shows et surtout dans Boy, un long-métrage musical, sorte de conte initiatique un tantinet autobiographique et très fantasma-gay-rique (voir la bande annonce, ici).

Ssion assurait récemment la première partie des concerts de la dernière tournée des Gossip et nous avons profité de leur passage à Paris pour rencontrer les petits monstres: Cody, le leader au charisme aussi touffu que sa moustache emblématique, et Ashley, le guitariste à la folie qui tâche et au look néo-mystique. Alors, sans plus de transitions: Voici Ssion!

httpv://www.youtube.com/watch?v=4MBJ9yGo9FU

Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo, cliquez ici.