Les déclarations de David Stern, le patron de la NBA, à Sports Illustrated, où il estime fort possible que la NBA s’ouvre aux femmes dans les prochaines années, donne l’occasion à Slate.fr [fr] de faire un point sur la « guerre des sexes » en sport.

Dans certains sports (le tennis, par exemple), le physique a bien trop d’importance pour qu’hommes et femmes puissent s’affronter, quel que soit le talent des uns et des autres. Dans d’autres en revanche (la voile, l’équitation), les deux sexes sont à égalité.

Tout cela serait une histoire d’hormones, testostérone contre œstrogène et progestérones, agressivité contre anxiété et anticipation…