Ian Brossat, président du groupe communiste et élu du Parti de gauche au Conseil de Paris, publie dans Le Monde une tribune intitulée Paris dort-il?, faisant notamment référence à la pétition « Quand la nuit meurt en silence » lancée récemment.

L’élu, qui a « proposé au Conseil de Paris d’organiser avec [les acteurs de la nuit] des États généraux de la nuit » dont le financement sera voté « la semaine prochaine dans le cadre du budget 2010 de la Ville », fait le constat suivant: « Paris se transforme d’une part en musée et d’autre part en club privé ». La suite est à lire ici.

Voir également notre interview-vidéo de Ian Brossat.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.