Notre partenaire Gay Kosmopol nous signale le coming-out de Gareth Thomas dans un entretien au Daily Mail. Et le coming-out de cet homme, ce n’est pas rien.

Gareth Thomas (1m91, 103 kg) est en effet l’ancien capitaine du XV gallois, qui a fait, notamment, le grand chelem dans le Tournoi des VI Nations 2005. L’arrière, qui a participé à trois Coupes du monde, a été élu meilleur joueur européen en 2005, et détient le record des sélections internationales dans son équipe (100). Il a aussi fait partie de l’équipe du Stade Toulousain victorieuse de la Coupe d’Europe 2005.

« IL EST TEMPS DE DIRE AU MONDE LA VÉRITÉ »
De son homosexualité, il explique que « cela a brisé mon mariage et m’a quasiment poussé au suicide ». Pour lui, « il est temps de dire au monde la vérité ». Dans ce long entretien, Gareth Thomas raconte ce qu’il qualifie d’enfer: les mensonges et les chagrins. Mais ce qu’il faut en retenir, ce n’est pas cela. Ce que l’on lit ce samedi, c’est une incroyable et belle histoire.

« TU NE PEUX PAS GÉRER ÇA TOUT SEUL »
Il raconte qu’il a fait son coming-out dans l’intimité, en 2006, d’abord à l’été auprès de sa femme, puis, en novembre, à l’issue d’un match à Cardiff: « L’entraîneur Scott Johnson, un type formidable, est venu discuter avec moi dans le vestiaire après le match et j’ai fondu en larmes, raconte Thomas. Il m’a dit « Que se passe-t-il? ». J’ai répondu, « Jemma et moi nous sommes séparés », et il a dit, « Oh non, que s’est-il passé? ». Puis il a dit « Je sais ce qu’il s’est passé. Je sais de quoi il s’agit ». Il m’a emmené à l’infirmerie, a fermé la porte à clef et je lui ai tout raconté. Après avoir gardé le secret pendant si longtemps, j’ai été submergé par une vague de soulagement. Scott m’a dit, « Bon il faut que je parle à trois ou quatre joueurs de l’équipe galloise parce que tu as besoin que les garçons t’entourent et te soutiennent. Tu ne peux pas gérer ça tout seul ». Et il avait raison ».