Réuni en session plénière, le Parlement européen a adopté cette après-midi une résolution condamnant fermement l' »Anti-Homosexuality Bill 2009″ soumise au Parlement ougandais.

La résolution « souligne que l’orientation sexuelle est une question qui relève du droit de l’individu à la vie privée, droit garanti par le droit international relatif aux droits de l’homme selon lequel le principe d’égalité et de non-discrimination doit être défendu et la liberté d’expression garantie » et invite les autorités ougandaises à rejeter le texte et même à revoir leur législation dans son intégralité pour dépénaliser l’homosexualité. Au passage, le Parlement européen « se déclare extrêmement préoccupé par l’éventualité que les donateurs internationaux et les organisations non gouvernementales et humanitaires reconsidèrent ou cessent leurs activités dans certains domaines, au cas où ce projet de loi serait adopté ».

« PRENDRE DES MESURES CONCERTÉES AU PLAN INTERNATIONAL »
Le Parlement européen saisit également l’occasion de demander à la Commission, au Conseil et aux États membres « d’analyser la situation dans les pays tiers en ce qui concerne les exécutions capitales, la criminalisation ou les discriminations en raison de l’orientation sexuelle, et de prendre des mesures concertées au plan international pour promouvoir le respect des droits de l’homme dans ces pays par des moyens appropriés ».

« Le Parlement européen est décidé à promouvoir la démocratie et les droits humains de tous les citoyens des pays avec lesquels il travaille », se félicite Michael Cashman, coprésident de l’Intergroupe du Parlement sur les droits LGBT, dans un communiqué

« L’homosexualité a toujours existé et existera toujours en Afrique, comme partout », ajoute Ulrike Lunack, coprésidente de l’Intergroupe.

De son côté, l’Église d’Écosse se dit « horrifiée » par le projet de loi ougandais, que le révérend Ian Galloway, président du Conseil sur l’Église et la Société qualifie de « moralement répugnant ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.