Le feuilleton dure depuis des mois (Yagg en a parlé pour la première fois le 17 décembre 2008), la Lituanie interdira-t-elle la promotion de l’homosexualité? La loi sur la protection des mineurs contre les effets négatifs de l’information publique, qui doit entrer en vigueur le 1er mars 2010, interdit explicitement « toute publicité pour les relations homosexuelles, bisexuelles et polygames ». En clair, un film comme Le Secret de Brokeback Mountain ou une série télé comme Plus belle la vie ne pourraient pas être diffusés en Lituanie.

Souvenez-vous, le Parlement lituanien (Seimas) a d’abord adopté la loi le 16 juin dernier. Le président Valdas Adamkus avait mis son veto, mais le Seimas a rétabli le texte. La nouvelle présidente, Dalia Grybauskaitė, a pris ses fonctions en juillet et a demandé à une commission d’étudier la question. Malgré les demandes des associations et des députés européens, le Seimas n’a pas suivi les recommandations de la commission, qui voulait supprimer les discriminations prévues par le texte.

« Au lieu de protéger ses enfants, la Lituanie les condamne à l’ignorance, au danger et à la peur, » s’inquiète Boris Dittrich, de Human Rights Watch, dans un communiqué.

« CONTRAIRE À LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DE L’UNION EUROPÉENNE »
Dalia Grybauskaitė menace à son tour d’opposer son veto à la loi si le Seimas ne retire pas les dispositions homophobes qu’elle contient. « Cette loi est contraire à la la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, » insiste-t-elle. Les rumeurs d’homosexualité qui ont couru à son sujet lors qu’elle était commissaire européenne pourraient néanmoins être utilisées pour la décrédibiliser par ses opposants.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.