Selon une étude dirigée par Kate Scott, psychologue de l’université d’Otago, à Wellington (Nouvelle-Zélande), et réalisée auprès de 34500 personnes dans 15 pays, le mariage serait bon pour la santé, tant chez les femmes que chez les hommes. Une étude qui devrait intéresser les militants du droit au mariage pour les gays et les lesbiennes.

« Ce que notre travail a montré est que la relation maritale apporte beaucoup de bienfaits à la santé mentale autant chez les hommes que chez les femmes, et que la douleur et les perturbations de la fin d’une union rendent les gens plus vulnérables aux désordres mentaux, souligne Kate Scott. Le mariage est bénéfique autant aux hommes qu’aux femmes, en termes de santé mentale, alors qu’on pensait jusqu’à maintenant que l’union était plus bénéfique dans ce domaine aux hommes qu’aux femmes. »

Les hommes sont en revanche moins susceptibles de déprimer au cours de leur premier mariage, ce que le Dr Scott explique par le poids des rôles traditionnels assignés aux femmes. Et dans un couple homo? Sur AFP [fr] et Stuff.co.nz [en].

Un article mentionné par la Revue de web de Yagg vous intéresse mais vous ne comprenez pas la langue dans laquelle il est écrit? Demandez l’aide des yaggeuses et des yaggeurs sur le groupe La Revue de web de Yagg en VF.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.