Pepsi est dans la ligne de mire des militants LGBT pour avoir sponsorisé un concert du chanteur homophobe Beenie Man en Ouganda. En réponse à la question de Jennifer Vanasco, journaliste du site LGBT américain 365Gay, ce serait en fait un partenaire local qui ignorait que les paroles des chansons de Beenie Man appelaient au meurtre d’homosexuels qui aurait parrainé le concert, auxquels participaient plusieurs artistes. Pepsi se dit atterré par les chansons de Beenie Man, qualifiées de « répugnantes ». Sur 365Gay [en].

Un article mentionné par la Revue de web de Yagg vous intéresse mais vous ne comprenez pas la langue dans laquelle il est écrit? Demandez l’aide des yaggeuses et des yaggeurs sur le groupe La Revue de web de Yagg en VF.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.