Les choix musicaux de la Yagg team, commentés ci-dessous. Si vous n’arrivez pas à écouter le player, cliquez ici.

  • Yannick Barbe: General Motors, Detroit, America (Blackstrobe Remix), Acid Washed.

Rien que pour embêter Maxime qui s’est foutu de moi avec ce titre vendredi dernier dans les vidéos de la communauté. Na!

  • Bénédicte Mathieu: The Trolley Song, Judy Garland.

Parce qu’écouter la voix de Judy Garland est un plaisir absolu, et ok, ok, je l’avoue, un exercice de nostalgie. La chanson est tirée de la comédie musicale Meet Me in Saint Louis, sortie en 1944.

  • Judith Silberfeld: I’m Every Woman, Whitney Houston.

Spécial dédicace à Bénédicte, qui passe de Xena au tirage au sort de la Coupe du monde 2010 sans ciller. Respect.

  • Xavier Héraud: All That Jazz, Bebe Neuwirth.

L’ouverture de la comédie musicale Chicago. Pour cette fabuleuse dernière phrase: « No, I’m no one’s wife, but oh I love my life… (and all that jazz) ».

  • Christophe Martet: How Can Love Survive, Kurt Kazsner et Marion Marlowe.

L’un des airs supprimés dans The Sound of Music (La Mélodie du bonheur)-le film par rapport à la version originale de Broadway. Courez voir le spectacle du Châtelet, dans la mise en scène très réussie d’Emilio Sagi ou suivez le feuilleton sur Yagg!

  • Audrey Banegas: Mad About You, Hooverphonic.

Je suis juste folle de cette chanson!

  • Nizar Triki: Only Love Can Break Your Heart, Saint Etienne.

Bon, je suis foutu. Déjà que j’écoute ce morceau (reprise de Neil Young) en boucle depuis des années, le nouveau remix de Richard X (pas dispo sur Deezer) me replonge dedans. Plouf!

  • Géraldine de Margerie: Suspiria, Goblin.

Un morceau issu de la B.O. de Suspiria, chef d’œuvre de Dario Argento. Évitez de l’écouter tard dans la nuit… PARCE QUE ÇA FOUT LES JETONS!!!

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.