L’association LGBT libanaise Meem publie Bareed Mista3jil (Courrier urgent), un recueil de témoignages de 41 lesbiennes, bisexuelles ou transsexuelles. Au Liban, l’article 534 du code pénal punit « les relations sexuelles non naturelles » d’un an d’emprisonnement maximum, rappelle l’AFP [fr].

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.