SAMEDI 25 JUILLET

  • Querelle (1982), de Rainer Werner Fassbinder, à 23h15, sur Cinécinéma Club (en VM). Je me souviens avoir vu adolescent un extrait de ce film tard le soir à la télé dans une émission présentée par Frédéric Mitterrand. Et cela m’avait profondément troublé et excité. Il y a de quoi. Pour son dernier film, le maître allemand adapte Jean Genet (Querelle de Brest) et sur-érotise chaque plan, à l’image de ces tours-phallus dressées dans le décor du port entièrement réalisé en studio, de Querelle/Brad Davis objet de tous les désirs, masculins (son supérieur, le lieutenant Seblon) et féminins (Lysiane, la femme du patron du bordel, interprétée par Jeanne Moreau). Quand sexe et mort sont intimement liés. Une œuvre qui vous colle longtemps à la peau (extrait ci-dessous).
  • Duel (1971), de Steven Spielberg, à 23h55, sur France 3 (en VF). On aime beaucoup la programmation « frissons » du samedi soir sur France 3 (un bémol, la VF). Après Fog, de John Carpenter, la semaine dernière, place au film qui a révélé le génie de Steven Spielberg. Celui-ci n’a que 25 ans quand il réalise (pour la télévision américaine au départ, le film sortira en salles d’abord en Europe puis aux États-Unis deux ans plus tard) ce thriller au pitch tout simple: un automobiliste est traqué par un camion dont on ne verra jamais le conducteur. Science infinie du cadrage, du montage, de la profondeur de champ, bref, de la mise en scène, pour faire monter l’angoisse avec la plus grande économie de moyens. On étudie ce film (et notamment la scène ci-dessous) dans les facs de cinéma, j’en sais quelque chose.


DIMANCHE 26 JUILLET

  • Recherche Susan, désespérément (1985), de Susan Seidelman, à 0h55, sur Arte (en VM). Pour celles et ceux qui ont raté la soirée Madonna d’Arte au début du mois (lire notre article).


Extrait de Querelle:


Extrait de Duel: