Après les lettres ouvertes à la directrice de l’Inpes Thanh Le Luong et à la ministre de la Santé Roselyne Bachelot-Narquin (lire notre article), Act Up-Paris a poursuivi son action… en maillot de bain. Vendredi 10 juillet, une quinzaine de militant-e-s de l’association se sont rendu-e-s au siège de l’Inpes avec draps de bain, lunettes et paréos.

Comme l’explique Sylvain Morin, d’Act Up-Paris dans notre reportage, il n’y a pas eu de campagne de prévention en direction des gays depuis deux ans. Des membres de l’association ont pu rencontrer Thanh Le Luong –rencontre à laquelle la presse n’a pas pu assister–, mais attend toujours une réponse officielle par voie écrite à ses lettres ouvertes.

Alexandre Lanoue