En ce jour de finale dames à Wimbledon, un peu de nostalgie avec ce portrait d’Amélie Mauresmo, diffusé sur France 3 à l’occasion de Roland Garros. C’était en 1997, Amélie avait remporté Roland Garros et Wimbledon en junior l’année précédente, elle était championne du monde junior. Le grand public la découvrirait vraiment un peu plus tard, lors de sa première sélection en Fed Cup, à Sion en 1998, puis lors de son coming-out juste avant la finale aux Internationaux d’Australie en 1999.

Depuis, elle a remporté la Fed Cup, accroché deux titres de tournois du grand chelem à son palmarès, et délaissé les lunettes pour les lentilles.