Dans le genre comédie grinçante, Embrassez qui vous voudrez (2002), de et avec Michel Blanc, est un petit bijou. Une galerie de personnages très bien croqués (Jacques Dutronc campe un bisexuel désabusé tout à fait étrange), des dialogues qui claquent, et cette réplique de Charlotte Rampling qu'on a fait sienne (avec l'accent de bourgeoise anglaise): "J'ai besoin de faire un break". À 20h35, sur France 2. Extrait:


Paris dernière
s'exporte pour la première fois à Berlin, la ville "pauvre mais sexy" comme a l'habitude de dire son maire gay Klaus Wowereit. Au sommaire de ce Berlin dernière, des virées clubbing forcément (la ville est devenue "la" destination fétiche des fêtards exigeants), des rencontres (le DJ Gloria Viagra, la galeriste Maud Piquion), etc. Il y a un peu moins de 15000 français qui résident dans la capitale allemande. Comme ils ont raison. We love Berlin! À 22h30, sur Paris Première. Bande-annonce:

Yannick Barbe

Retrouvez l'intégralité du guide télé de la semaine ici.