Le Magazine de la santé s'est penché hier, mercredi 28 janvier, sur l'exclusion des homos du don du sang (voir l'émission ici). Les journalistes de l'émission diffusée sur France 5, du lundi au vendredi, ont interrogé Philippe Bierling de l'Établissement français du sang, Jacques Lizé, président de SOS Homophobie, et le Pr Willy Rozebaum, président du Conseil national du sida. Pour Philippe Bierling, la forte prévalence du VIH chez les gays et la "période muette" où le virus est indétectable (juste après la contamination) justifient l'interdiction. L'argument de la forte prévalence est contestée par le président de SOS Homophobie qui estime que les chiffres qui permettent cette affirmation ne sont pas fiables. Un dialogue de sourds?

En complément d'information, vous pouvez télécharger ici l'arrêté publié au Journal Officiel du 18 janvier 2009 sur cette question. Vous pourrez constater que la liste des exclus (temporaires ou non) ne s'arrête pas aux gays.

Xavier Héraud