C'est un sondage intéressant qu'a réalisé Ipsos pour le magazine Top Santé et France 5. Il montre que 61% des Français sont favorables à la légalisation des mères porteuses, contre 33% qui s'y déclarent opposés. La pratique, que l'on désigne également par les termes de Gestation pour autrui (GPA), est légale dans plusieurs pays— notamment dans certains états des États-Unis, ou au Canada— mais demeure interdite en France.

Homosexualités et socialisme (HES) travaille sur cette question. Pour son président, Gilles Bon-Maury, "les résultats du sondage montrent qu'aucune piste ne doit être écartée
dans le cadre de la révision des lois de bioéthique [prévue pour 2010]. HES travaille
aujourd'hui sur la question de l'opportunité de permettre la GPA en
France et sur l'encadrement que cela supposerait." Et le président d'HES d'ajouter que "c'est un sujet
nouveau pour HES, et [qu']il fera sans doute débat, aussi bien au sein d'HES
qu'au PS". L'association organisera le 25 avril prochain un colloque sur le sujet à Lyon. Yagg vous en reparlera.

Xavier Héraud