Le pédopsychiatre "star" Marcel Rufo, co-animateur de l'émission Le mieux c'est dans parler, sur France 3, à 17h05, tentera de répondre à la question: "Mon enfant est-il homosexuel?". Avec témoignages de téléspectateurs à l'appui. Quand on lit le résumé sur le site de France 3, on a quelques frayeurs ("on n’est jamais préparé à avoir un enfant "hors norme""), même si sera évoqué, entre autres, le taux de suicide sept fois plus élevé chez les adolescents homos.

Pour mieux cerner Marcel Rufo, nous avons retrouvé une interview qu'il avait donnée en 2003 au magazine Lire. Voici ce qu'il disait sur l'adoption par les couples homosexuels: "Premièrement, il faut que ce soit une adoption de famille plutôt que du couple homosexuel; que la famille — le grand-père, les oncles, les tantes — dise: on adopte l'enfant avec toi. Il aura ainsi des pôles identificatoires masculins et féminins. Deuxièmement, il faudrait qu'ils adoptent de grands enfants qui ne sont plus adoptables, de neuf-dix ans, et que ces derniers disent accepter être adoptés dans les conditions singulières de ce couple homosexuel. Troisièmement, au bout d'un an, l'enfant pourrait refuser ça." Ah, les "pôles identificatoires"…

Le plan médias du coming-out tout frais de Roger Karoutchi est décidément imparable. Le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement est l'invité de Sept à huit, à 18h45, sur TF1, puis du Journal de Claire Chazal, à 20 heures, sur TF1 itou (selon le site Ozap). On annonce aussi sa présence chez Marc-Olivier Fogiel, lundi matin, sur Europe 1.

On veillera jusqu'à 23h25, sur France 2, pour ne rater sous aucun prétexte Le Temps qui reste (2005), de François Ozon. Melvil Poupaud incarne un jeune photographe gay qui apprend brutalement qu'il n'a plus que quelques mois à vivre. Sans jamais sombrer dans le pathos, Ozon livre une œuvre totalement bouleversante qui donne envie de stopper les machines pour regarder notre vie, nos proches, notre famille, différemment. Bande-annonce:


Yannick Barbe

Retrouvez l'intégralité du guide télé de la semaine ici.