Du mélo, des talons hauts, des hommes costauds… Voici la semaine télé vue par Yagg, extraits vidéo à l’appui.

SAMEDI 24 JANVIER

Et si on commençait par un chef d’œuvre? Replongeons avec bonheur dans l’ambiance sombre et inquiétante de Taxi Driver (1976), de Martin Scorsese (en VF), à 23h05, sur RTL9. Un New York interlope, la musique lancinante de Bernard Hermann (le compositeur fétiche d’Hitchcock), Robert De Niro fascinant en vétéran du Vietnam qui pète un câble, et Jodie Foster, 14 ans à l’époque, qu’on découvrait sur grand écran — elle a débuté sa carrière à l’âge de 2 ans, quand même. Palme d’Or à Cannes. Voici la bande-annonce:


DIMANCHE 25 JANVIER

Le pédopsychiatre « star » Marcel Rufo, co-animateur de l’émission Le mieux c’est dans parler, sur France 3, à 17h05, tentera de répondre à la question: « Mon enfant est-il homosexuel? ». Avec témoignages de téléspectateurs à l’appui. Quand on lit le résumé sur le site de France 3, on a quelques frayeurs (« on n’est jamais préparé à avoir un enfant « hors norme » »), même si sera évoqué, entre autres, le taux de suicide sept fois plus élevé chez les adolescents homos. Pour mieux cerner Marcel Rufo, nous avons retrouvé une interview qu’il avait donnée en 2003 au magazine Lire. Voici ce qu’il disait sur l’adoption par les couples homosexuels: « Premièrement, il faut que ce soit une adoption de famille plutôt que du couple homosexuel; que la famille — le grand-père, les oncles, les tantes — dise: on adopte l’enfant avec toi. Il aura ainsi des pôles identificatoires masculins et féminins. Deuxièmement, il faudrait qu’ils adoptent de grands enfants qui ne sont plus adoptables, de neuf-dix ans, et que ces derniers disent accepter être adoptés dans les conditions singulières de ce couple homosexuel. Troisièmement, au bout d’un an, l’enfant pourrait refuser ça. » Ah, les « pôles identificatoires »…

Le plan médias du coming-out tout frais de Roger Karoutchi est décidément imparable. Le secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement est l’invité de Sept à huit, à 18h45, sur TF1, puis du Journal de Claire Chazal, à 20 heures, sur TF1 itou (selon le site Ozap). On annonce aussi sa présence chez Marc-Olivier Fogiel, lundi matin, sur Europe 1.

On veillera jusqu’à 23h25, sur France 2, pour ne rater sous aucun prétexte Le Temps qui reste (2005), de François Ozon. Melvil Poupaud incarne un jeune photographe gay qui apprend brutalement qu’il n’a plus que quelques mois à vivre. Sans jamais sombrer dans le pathos, Ozon livre une œuvre totalement bouleversante qui donne envie de stopper les machines pour regarder notre vie, nos proches, notre famille, différemment. Bande-annonce:


LUNDI 26 JANVIER

La semaine dernière, sur Canal+, nous avions fait la connaissance des personnages de L’École du pouvoir, le téléfilm de Raoul Peck, et on trépigne d’impatience de les retrouver ce soir à 20h50 pour la seconde partie. Cette plongée au cœur de l’ENA, sur fond d’arrivée au pouvoir des socialistes en 1981, est passionnante, grâce notamment à de jeunes acteurs (Élodie Navarre, Céline Sallette, Thibault Vinçon, Valentin Merlet, Robinson Stévenin) tous épatants. Ça fait du bien une fiction française de cette qualité! Bande-annonce:


MARDI 27 JANVIER

Du 26 au 28 janvier, Paris vibre au rythme des défilés haute couture printemps-été 2009. Sur Paris Première, l’excellente émission La mode, la mode, la mode propose tous les soirs, à 20h30, jusqu’à vendredi, un rendez-vous de cinq minutes pour faire le point des tendances, chérie. La chaîne diffusera également quelques défilés en intégralité, mais côté horaires, c’est le fouillis le plus total. Voici ce que l’on a réussi à grappiller comme infos: Christian Dior, mercredi, à 0h50, 8h10 et 13h25; Chanel, jeudi, à 1h15, 8h10 et 13h25; enfin Givenchy, vendredi, à 1h20 et 8h10. Euh, c’est quoi ces horaires, monsieur Paris Première?

Amoureux du mélodrame hollywoodien, foncez sur TCM, à 20h45, pour vibrer au Mirage de la vie (1958), de Douglas Sirk (en VM), avec entre autres Lana Turner et John Gavin. La quintessence du genre… et le dernier film américain du maître. Quatre destins de femmes qui font face aux aux préjugés (une constante sirkienne) et notamment au racisme. Sirk filme en technicolor les fêlures d’une Amérique malade de sa richesse et de ses opinions préconçues. Quelques jours après l’investiture de Barack Obama, ce film permet de mieux comprendre d’où vient ce pays. Dans l’extrait ci-dessous, la jeune Sarah Jane (Susan Kohner), qui nie ses origines noires, est battue par son petit ami raciste:


MERCREDI 28 JANVIER

Encore un documentaire sur des soldats qui transpirent et souffrent à l’entraînement? Et oui, on ne se refait pas. À 20h35, sur France 3, Commando, de Nicolas Moscara. Le réalisateur a suivi pendant quatre mois l’intégration de jeunes recrues dans les commandos de la Marine nationale. Et ça ne rigole pas! Il y a bien un chouchou aux joues roses dans le lot qu’on va adorer… Bande-annonce:

Dans Le Diable s’habille en Prada (2006), de David Frankel (en VM), Meryl Streep, en rédactrice en chef tyrannique, ne porte pas de treillis mais mène son équipe à la baguette. Et même si le best-seller éponyme dont est tiré le film est plus cinglant, on ne se lasse pas du numéro d’actrice de la grande Meryl, notamment quand elle lève à peine les yeux vers son interlocuteur pour asséner un « That’s all » définitif. Et puis il y a Anne Hathaway, so pretty. À 20h45, sur Cinécinéma Premier. Extrait:

Plus d’infos sur ce film


JEUDI 29 JANVIER

Dans la série Dirt, dont Jimmy diffuse les deux premiers épisodes de la saison 2, à partir de 20h45, Courteney Cox est étonnante en patronne de presse trash absolument prête à tout. À mille lieux de son personnage gentillet dans Friends. Cette peinture sans concession du business pas très reluisant des people ne connaîtra pourtant pas de suite. Dommage. Voici les premières minutes de cette nouvelle saison:

Le festival de Sundance, grand rendez-vous du cinéma indépendant, se termine le 25 janvier, et Canal + Cinéma propose ce jeudi, à 23h10, Sundance 2009, un tour d’horizon de la programmation, riche en événements très Yagg! On y revient la semaine prochaine.

VENDREDI 30 JANVIER
Que ceux qui sont fans de Boulevard du Palais me jettent la première pierre (et laissent un commentaire): je ne connais pas cette série française — ça fait pourtant des années que ça dure — et pour cause, le vendredi, j’ai Thalassa. Ce soir, le commandant Rovère et la juge Nadia Lintz (enchanté) enquêtent sur le meurtre d’une chanteuse de cabaret, russe et transsexuelle. L’occasion peut-être de combler une lacune impardonnable… À 20h35, sur France 2.

Yannick Barbe