Alors était-ce une erreur, un malentendu ou était-ce volontaire? Pourquoi la bénédiction prononcée par l’évêque ouvertement gay Gene Robinson lors de la cérémonie inaugurale de l’investiture de Barack Obama n’a-t-elle pas été diffusée à la télévision? Pourquoi sa voix a-t-elle été entendue par certaines personnes qui se trouvaient devant le Lincoln Memorial et pas par d’autres, plus éloignées de la scène, alors qu’il n’y a eu aucun problème de son pour les autres intervenants et pour le concert? À qui la faute? HBO affirme que la décision est venue de l’équipe du président élu, qui elle assure qu’il n’a jamais été question que la prière de Gene Robinson soit zappée, et qu’elle en assume toute la responsabilité.

Rachel Maddow s’est fort judicieusement saisie du sujet lors de son émission ce lundi sur MSNBC (vidéo ci-dessus). Pour lire la traduction, voir la vidéo de Gene Robinson et en savoir plus, lire la suite de l’article.

Rachel Maddow: « Comme vous le savez, l’évêque épiscopal Gene Robinson a prononcé le sermon hier lors de la cérémonie d’ouverture de la semaine de festivités autour de l’investiture, le concert We Are One. L’avez vous vu? À moins que vous ayez fait partie des centaines de milliers de personnes qui se trouvaient sur place, qui très gentiment ont ignoré le fait que j’ai pleuré tout du long comme un bébé, vous n’avez pas pu voir le sermon de l’évêque Robinson. C’est parce qu’HBO avait l’exclusivité des droits de la retransmission de l’événement à la télé, et qu’ils ont commencé la diffusion cinq minutes après que Mgr Robinson est intervenu. L’invitation
faite à Mgr Robinson de prononcer ce sermon avait une portée politique parce que demain, à la cérémonie de prestation de serment, devant une audience estimée à des milliards de personnes de par le monde, le pasteur Rick Warren prononcera un autre sermon. Le pasteur Warren est un pasteur populaire, d’une « megachurch » d’Orange County, c’est un militant actif contre le droit des homosexuels de se marier en Californie. Il est connu pour avoir comparé l’homosexualité à la pédophilie et à l’inceste. Inviter Mgr Robinson, qui est ouvertement gay, était largement vu comme un effort de la part du camp Obama pour rattraper le coup auprès de ceux qui soutiennent les droits LGBT, qui étaient, comment dire… quel est le mot? furieux? au sujet de Rick Warren. Alors après toutes ces histoires politiques, pourquoi HBO n’a-t-elle pas retransmis le sermon de Mgr Robinson? Aujourd’hui, HBO a fait retomber la faute sur le comité inaugural d’Obama dans un email à AfterElton.com, selon lequel, je cite: « Le producteur du concert a dit que le comité inaugural présidentiel a pris la décision d’inclure le sermon dans l’avant-spectacle ». Et « avant-spectacle » signifie « avant la retransmission ». Après quelques allers-retours théâtraux, le comité inaugural présente à présent des excuses pour ce qu’ils appellent « une erreur » sur le sermon de Mgr Robinson. Le porte-parole d’Obama, au nom improbable de Josh Earnest [Sincère, ndlr], a fait cette déclaration à Christianity Today: « Nous avons toujours eu l’intention d’inclure le sermon de Mgr Robinson dans la partie du programme d’hier retransmise à la télévision. Nous regrettons l’erreur qui a été commise dans l’exécution de ce plan, mais nous nous réjouissons que les centaines de milliers de personnes qui s’étaient réunies sur place aient pu entendre son éloquente prière pour notre nation, qui était une très bonne façon de débuter cet événement. » En plus de ces excuses, politico.com annonce que demain, le comité inaugural retransmettra sur le mall l’intégralité du concert, avec cette fois la prière de Mgr Robinson. »

Mais peut-on vraiment dire « mieux vaut tard que jamais » dans un cas comme celui-ci? Gene Robinson, lui, ne s’est rendu compte de rien sur le moment. Interrogé par NPR, il a rappelé qu’il s’agissait d’une prière à Dieu, que Dieu l’avait entendue, et qu’il était très touché d’avoir été invité à prononcer son sermon devant la famille Obama. Pour un certain nombre d’observateurs, toute cette histoire montre la nécessité de réellement séparer l’Église et l’État. Si Rick Warren n’avait pas été invité, Gene Robinson n’aurait pas été censuré, volontairement ou non.

La prière de Gene Robinson a été filmée par Sarah Pulliam, du magazine Christianity Today:


Le texte de la prière est sur le site du diocèse épiscopal du New Hampshire, dont Gene Robinson est l’évêque.

Judith Silberfeld