Coup d’envoi hier dimanche des festivités relatives à l’investiture de Barack Obama en tant que 44e président des États-Unis, officielle demain. Au Lincoln Memorial de Washington — lieu hautement symbolique puisque que c’est là que Martin Luther King a prononcé son célèbre discours I Have a Dream en 1963 — était organisé un concert inaugural intitulé We Are One, devant des centaines de milliers de personnes. De nombreuses personnalités étaient présentes (Bono, Bruce Springsteen, Samuel L. Jackson, Queen Latifah, Stevie Wonder, Tom Hanks…) et en guise de final, la diva Beyoncé a entonné un vibrant America The Beautiful (vidéo ci-dessus). Un pur moment de patriotisme dont les Américains sont les experts, mais on a le droit d’être ému, non?

N’oublions pas non plus en début de cérémonie la bénédiction de l’évêque anglican ouvertement gay Gene Robinson — perturbée par des problèmes techniques et non retransmise sur HBO, la chaîne de télé qui couvrait l’événement — et qui a évoqué dans son discours les discriminations dont sont victimes « les gays, les lesbiennes, les bisexuels et les transsexuels ». Ainsi que la chorale gay de Washington, The D.C. Gay Men’s Chorus, qui a accompagné les chanteurs Josh Groban et Heather Headley dans leur interprétation de My Country, ‘Tis of Thee. La chorale apparaît vers 3min 40s dans la vidéo ci-dessous:


Yannick Barbe

Sur le même sujet, lire les articles de notre rubrique Obama 2009.