Quelle sera vraiment l'action de l'administration de Barack Obama envers les personnes LGBT? Faire un pronostic serait risqué tant le président-élu semble souffler le chaud et le froid sur le sujet, en incluant clairement l'égalité des droits, hors mariage, dans son projet d'un côté et en invitant le pasteur réactionnaire Rick Warren à le bénir lors de la cérémonie d'investiture de l'autre. Pourtant, on a envie d'être optimiste, et la rencontre organisée par l'équipe de transition avec les leaders LGBT donne envie d'y croire. Les deux précédents présidents démocrates avaient aussi fait espérer les homos avant d'en décevoir beaucoup, l'un par son inaction, l'autre en signant des lois comme le Defense of Marriage Act (DOMA), qui interdit toute reconnaissance fédérale d'un mariage entre deux personnes de même sexe, et Don't Ask, Don't Tell, qui empêche les soldats d'évoquer leur homosexualité.

L'équipe de transition de Barack Obama diffuse sur son site une vidéo résumant la rencontre, au même titre que celles sur la jeunesse ou les femmes entrepreneures, ce qui peut être pris comme une preuve de la volonté de faire avancer les choses. Et elle semble avoir écouté attentivement les demandes des militants LGBT. L'avenir nous dira si elle les a entendus.

Judith Silberfeld