Selon un communiqué de presse de la mairie de Paris, Bertrand Delanoë a adressé aujourd'hui un courrier à deux membres de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) qu’il préside, Pape Diop, maire de Dakar et président du Sénat, et Ousmane-Masseeck N’Diaye, maire
de Saint-Louis, ministre chargé de l’administration territoriale.

Dans cette lettre, le maire de Paris exprime "sa très vive préoccupation après la condamnation à huit ans de prison ferme par un tribunal de Dakar, de neuf jeunes Sénégalais, au seul motif de leur homosexualité" le 7 janvier dernier (lire notre article).

"Une telle condamnation ne porte pas seulement atteinte aux droits d’une minorité, elle méconnaît les Droits humains universels, écrit également Bertrand Delanoë. Elle représente en outre un signal très inquiétant pour tous les acteurs engagés dans la lutte contre le sida au Sénégal."

Le maire de Paris, qui rappelle son amitié avec le Sénégal, souhaite "la clémence des autorités judiciaires du Sénégal à l’égard de ces jeunes".

Christophe Martet