Lundi 22 décembre

  • La lecture devant l'Assemblée générale des Nations unies de
    l'énoncé conjoint sur la dépénalisation de l'homosexualité et de
    l'identité de genre (lire le témoignage
    de Philippe Colomb) continue d'être commentée. Et plus précisément les
    positions du Vatican, de la Turquie, des États-Unis ou de l'Afrique du
    Sud. Sur ZENIT [fr], Hurriyet [en], Advocate.com [en], Pink News [en], Act Up-Paris, Rue89 et Clicanoo.com [fr].
  • Pour Benoît XVI, sauver l'humanité des comportements homosexuels et
    transsexuels est aussi important que sauver la forêt tropicale. Il
    appelle ça l'"écologie de l'homme", et estime que la "théorie du genre"
    mène à l'autodestruction. Mais qu'est-ce qu'on a fait pour mériter ça?
    Sur Le Figaro.fr [fr].

Mardi 23 décembre

  • Énorme (et inattendue) victoire pour la communauté LGBT d'Ouganda, où
    une juge a donné raison à Victor Mukasa et Oyo Yvonne, qui avaient
    porté plainte après une descente de police en 2005, au cours de
    laquelle des documents sur les droits des homos avaient été saisis et
    Oyo Yvonne maltraitée par la police. Sur le site de l'International Gay and Lesbian Human Rights Commission [en].
  • Barack Obama a de très jolis pectoraux, mais ce n'est pas pour ça que
    Yagg vous propose ce lien. C'est pour le paréo de Michelle, bien sûr.
    Pour qui nous prenez-vous? Mais si les muscles du futur président des
    États-Unis vous plaisent, rassurez-vous, vous n'êtes pas seul-e. Gawker
    propose même un montage de plusieurs présidents torse nu (photo)… Sur Huffington Post et Gawker [en].

Mercredi 24 décembre

  • Les soupes Campbell, l'une des marques symboles des États-Unis (merci
    Andy Warhol), ne céderont pas aux pressions de l'American Family
    Association (AFA), qui appelle à une campagne d'emailing contre la
    société, qui a osé passer de la publicité ciblée (avec un couple
    lesbien et son fils) dans le magazine homo The Advocate. Sur Advocate.com et 5 Blogs Before Lunch [en].

Vendredi 26 décembre

  • C'est avec Quentin Crisp que la tradition a commencé. Depuis 1993, la
    chaîne britannique Channel 4 diffuse un "message de Noël alternatif", à
    la manière de la Reine (mais en beaucoup plus court). Parmi ceux qui
    ont succédé à Quentin Crisp: Jesse Jackson, Brigitte Bardot, Sharon
    Osbourne, Marge Simpson ou Jamie Oliver. Mais cette année, la chaîne
    s'est attiré les foudres du gouvernement et de différents politiques,
    tant conservateurs que travaillistes. L'invité était en effet le
    président iranien Mahmoud Ahmadinejad, "un dangereux fanatique qui nie
    l'Holocauste et affirme que l'homosexualité n'existe pas alors que le
    régime iranien pend des jeunes gens homosexuels", pour reprendre les
    mots de la députée travailliste Louise Ellman. Sur Pink News [en] et RTBF info [fr].

Judith Silberfeld

Cette revue de web est la dernière de l'année sur Yagg. Rendez-vous le 5 janvier.
Et si d'ici là, un article, un portfolio, une vidéo attire votre
attention sur la toile, n'hésitez pas à envoyer le lien à
judith.silberfeld[at]yagg.com