Avant Noël, la bûche, les cadeaux, Jésus, la crèche, Moïse et Ève… Bref avant tout le reste, il y avait Adam, nu, seul et heureux au Paradis terrestre. Enfin, d'après une certaine histoire. Yagg ne résiste pas à la tentation et vous fait découvrir cet extrait de El Pecado de Adán y Eva (Le péché d'Adam et Eve, 1969), un film oublié (et oubliable). Pourquoi? Parce qu'il semble n'être qu'un prétexte pour le réalisateur, l'obscur Miguel Zacarías, à filmer sous tous les angles la musculature impressionnante du latin lover Jorge Rivero, un acteur mexicain spécialisé dans les rôles virils (voir aussi ces extraits de Erótica).

Avant l'arrivée d'Ève, Jorge-Adam promène son corps puissant dans un paradis désert. Après quelques minutes où il est affublé d'un pagne pas vraiment d'époque, Adam décide de se la jouer naturiste et le réalisateur s'en donne à cœur joie (notez cependant l'usage très élaboré des plantes pour cacher ce que la censure ne pouvait pas laisser passer), dans des décors absolument hallucinants (une production sous acide?). Bon voyage!

[Mise à jour, 29 décembre] Enthousiasmé par ce post, le réalisateur Pascal-Alex Vincent (voir son interview sur Yagg) me signale cependant que Miguel Zacarías fut l'un des grands cinéastes de l'âge d'or du cinéma mexicain. Merci pour cette précision. Je n'avais pas suffisamment poussé ma recherche sur imdb.com, le lendemain du réveillon, ceci expliquant peut-être cela. Et il est vrai qu'à l'époque de  El Pecado de Adán y Eva, Zacarias tournait des films sans grand intérêt. Pour en savoir plus sur Miguel Zacarias, c'est ici.

Christophe Martet