Ses propos sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, avaient causé un certain émoi, y compris à Yagg (lire l'article). L'auteur-compositeur et interprète Rufus Wainwright a tenu à préciser, sur son propre site, ses propos:

"Je ne suis pas opposé, et je ne l'ai jamais été, au droit de quiconque à se marier — qu'il soit gay ou hétéro. Moi-même, je n'en ai pas envie en ce moment et je me sens très attaché au caractère "bohémien" des homosexuels, c'est-à-dire que la dernière chose que nous voulons, c'est être comme les autres. Mais qui sait, je suis le genre de fille qui aime bien avoir le choix. Un jour, peut-être, j'aurai envie de me marier. De plus, si l'on considère les questions de citoyenneté, d'impôts, d'héritage, il est frappant de voir que les couples gays n'ont pas les mêmes droits et les possibilité que d'autres. Et par rapport à l'Europe et au Canada, les États-Unis devraient avoir honte de la manière dont ils traitent l'amour. J'ai exprimé à de nombreuses reprises mon opposition à la Proposition 8 et je continuerai à le faire jusqu'à ce que le vote de ce référendum soit annulé. D'accord? Je dois retourner travailler maintenant."

Dont acte.

Xavier Héraud