C'est en surfant sur d'autres sites, comme gaywired.com, que les habitué-es de OurChart (OC), le réseau social de The L Word, ont appris que leur site préféré avait licencié toutes ses blogueuses attitrées et ne serait plus qu'un réseau social, sans aucun contenu propre. La rumeur a commencé à circuler vendredi, elle a été confirmée à Yagg par l'une de ces blogueuses, Diana Cage: "C'est très triste. C'est vrai. Les emails du personnel ont été fermés vendredi en fin de journée. On ne nous a donné aucune explication."

Dans les commentaires du site, les spéculations vont bon train, entre celles qui reprochent à Ilene Chaiken de n'avoir profité que de l'argent que pouvaient rapporter les lesbiennes (son dernier post sur OurChart date du 11 mai dernier), celles qui trouvent étrange de mettre fin à l'aventure quelques semaines avant la diffusion de l'ultime saison, le 19 janvier, aux États-Unis, et celles qui font tomber la faute sur les internautes eux-mêmes, accusé-es de ne pas avoir suffisamment cliqué sur les bannières des partenaires commerciaux (vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous tenez à Yagg!). La vérité se trouve probablement au croisement de toutes ces raisons. Toujours est-il que ce n'est que le samedi 22, soit près de 24 heures après le premier article sur le sujet— et sur internet, 24 heures, c'est une éternité—, que la rédaction d'OurChart s'est exprimée sur le site: "Certain-es d'entre vous ont peut-être lu les rumeurs qui courent et selon lesquelles OurChart "fermerait"— comme souvent avec les rumeurs, c'est faux. Oui, nous devons malheureusement faire marche arrière sur ce que nous avions prévu en termes de contenu. Mais soyez assuré-es que ni votre profil ni vos informations personnelles n'ont été perdus, partagés, ni supprimés du site. Le site demeure entièrement fonctionnel et nous vous encourageons à continuer de vous servir d'OurChart comme d'un endroit où rencontrer et discuter avec vos ami-es. Après tout, c'est vous, la communauté d'OurChart, qui faites du site ce qu'il est. Continuez d'écrire vos blogs, de poster des commentaires, de télécharger vos photos, de laisser des mots, et d'envoyer des messages à vos ami-es. Pendant ce temps, nous travaillerons dur en coulisses pour rationaliser le site et nous concentrer sur les fonctionnalités de réseau social que vous, les membres, souhaitez en priorité. Nous espérons que vous serez à nos côtés pendant cette période de transition et vous remercions par avance de votre patience et de votre soutien. Nous ne serions pas où nous sommes sans vous. Plus d'infos de la part de l'équipe d'OurChart très bientôt!"

ET LE SPIN-OFF?
Ajoutez à cela une phrase quelque peu inquiétante à la fin d'une interview accordée par Leisha Hailey pour son groupe Uh Huh Her à Metromix Los Angeles, où, interrogée sur le spin-off de The L Word (lire notre article), elle répond: "Eh bien… Il n'a pas encore été accepté, c'est juste un pilote pour l'instant. Ce ne sera certainement pas ce que les gens attendent, disons. Nous avons les fans les plus loyaux qui aient jamais existé sur terre, alors j'espère vraiment qu'ils ne seront pas trop décontenancés par ce que devient mon personnage dans la nouvelle série. On verra." Devant l'ampleur du mécontentement, Grace Moon, l'une des blogueuses pros (celle qui a dû annoncer aux autres qu'elles étaient virées, apparemment) et la rédactrice en chef du magazine new-yorkais Velvetpark, a décidé de faire évoluer le site du magazine pour remplacer OurChart. Les fans de The L Word vont pouvoir couper le cordon…

Judith Silberfeld