Vladimir Poutine s’inquiète d’un «torrent de haine» contre les LGBT

Parallèlement, les principaux sponsors des JO réaffirment leur engagement contre les discriminations mais sans critiquer la Russie.

Lire la suite