L’Assemblée générale de l’ONU en passe d’élire un candidat homophobe à sa présidence

Mercredi 11 juin, Sam Kutesa, ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda, fervent défenseur de la loi «anti-homosexualité» dans son pays, et unique candidat au poste, va être investi en tant que président de la 69e session de l’Assemblée générale des Nations unies.

Lire la suite