Italie: Un supplément de blagues homophobes en cadeau avec un tabloïd

Le rédacteur en chef décline toute responsabilité, tandis que le directeur du groupe qui possède «Visto» défend ce choix.

Lire la suite